Loading...
Blog
  • Page Principale
03
10
2016

La FEKAMT est en deuil. Gilbert Gruss n’est plus.

Notre ami nous a quittés dans la nuit le samedi 1er octobre, sereinement, dans son sommeil. Nos premières pensées vont à sa famille et surtout à sa femme Liliane qui est à ses côtés depuis près d’un demi-siècle et qui l’a accompagné chaque seconde dans sa lutte de plus d’un an contre un mal incontrôlable.

Mon précédent courrier vous faisait part de la maladie de Gilbert GRUSS, de nos espoirs de guérison mais également de nos craintes d’une issue fatale qui malheureusement s’est imposée.

Nous ne perdons pas qu’un Maître, un Guide, un Expert mondialement respecté, un Pédagogue hors pair mais un AMI qui, à mes côtés est à l’origine de la FEKAMT, nous a donné le meilleur.

Nul n’est besoin de rappeler son parcours martial débuté il y a près de 60 ans, passant par la compétition et le « graal » de champion du Monde en 1972, mais essentiellement tourné ensuite vers l’enseignement, le partage et surtout la recherche.

Gilbert GRUSS vivait, respirait, pensait Karaté et Arts Martiaux en général, son intelligence, sa maîtrise technique ont fait de lui une référence mondiale qui a su faire évoluer, sans le dévoyer, le karaté.

Mais Gilbert était bien plus que çà et résumer sa vie à sa présence sur les tatamis serait très réducteur.

Notre Ami était avant tout un homme d’une droiture irréprochable, d’une éthique sans faille, d’un humanisme peu commun avec une sensibilité à fleur de peau.

Nous avons tous en tête le « fameux code moral du karatéka, le code moral du bushido », auquel beaucoup se réfèrent mais peu le suivent, Gilbert en était le gardien et n’a jamais dévié de cette voie.

Gilbert n’a, à aucun moment de sa vie, failli et son intransigeance morale lui a valu quelques déboires dans son ancienne fédération, sa liberté de pensée et d’agir n’avait pas de limite ; pas de prix.

Il n’a jamais cédé aux sirènes du pouvoir, jamais accepté aucune compromission.

Gilbert GRUSS me manque déjà, nous manque déjà.

Pour moi, c’est 50 ans d’admiration quand je l’ai vu la première fois sur un tatami, 40 ans d’amitié dont 20 ans d’intimité.

Jusqu’à son dernier souffle, il a probablement voulu continuer à nous montrer la voie en se battant sans relâche, sans se plaindre, contre ce dernier adversaire qui aura mis plus d’un an à vaincre ce géant, cette légende, que l’on pensait éternel tant sa présence, sur les tatamis au cours de très nombreux stages qu’il a animés à la FEKAMT et ailleurs, en imposait.

Mais comme l’écrit le poète Vietnamien Nguyễn Công Trứ dans « Essence d’être Mâle » :

L’homme depuis des millénaires n’échappe pas à la mort. Puisse son nom demeurer luisant aux firmaments et rentrer dans l’histoire de l’humanité.

Les vers ont été écrits pour Gilbert GRUSS dont l’image restera à jamais gravée dans nos mémoires.

Il nous a ouvert la VOIE, sachons nous montrer digne de sa mémoire, de son enseignement, de son humanité, en continuant d’essayer de poursuivre son œuvre.

Il est irremplaçable et aucun de nos amis experts ne songe à la remplacer mais chacun aura à cœur d’essayer de faire perdurer son enseignement.

Ses obsèques auront lieu la vendredi 7 octobre 2016, les hommages lui seront rendus lors d’une messe à 15 heures à THIONVILLE et je sais que vous aurez tous une pensée émue à cet instant.

Ils nous quittera physiquement ensuite en partant lors d’une crémation car il a fait le choix d’être incinéré.

Repose en Paix mon ami, notre ami, ton souvenir ne quittera jamais nos mémoires et guidera nos actions.

Dr Gérard GARSON,
Votre dévoué Président

Hommage publié initialement sur le site de la FEKAMT

auteur : Claudine Verling

Commentaire
21
Jean Dang-vu

Je ne pourrais jamais connaitre mon Maitre aussi bien que vos quelques lignes l’ont décrites. Je ne peux qu’asquiescer qu’il va manquer à beaucoup de monde, à ses proches, à ses élèves de à travers toute l’Europe et au delà de ses frontières, à tous ceux qui ont eu la chance de le rencontrer et discuter avec lui.
Merci pour tous vos mots qui nous réchauffent, leurs convictions me fait rappeler celle de mon Maitre qui nous laisse un grand vide que j’essaierai de combler par la transmission de sa mémoire.

Mélanie

Ce fut un bien trop court privilège pour moi de bénéficier de l’enseignement de notre maître. Et pourtant je m’en souviendrai à jamais.

Eric

Seisei. Permettez moi de m’adresser à vous de cette façon directe car je me dit que peut être ces mots vous parviendront. Je vous savais si fort si puissant je vous croyais éternel… Le cycle de la Vie s’accomplit et nous renvoie à cette leçon d’humilité. Je suis certain que vous avez lutté de toutes vos forces et votre cœur jusqu’au dernier moment. Sachez que vous avez marqué mon existence par vos enseignements et votre code de conduite. J’ai eu le privilège de fréquenter votre dojo et j’avais le projet d’y inscrire mon fils. Il y a un peu plus d’un an vous m’invitiez d’ailleurs à revenir au dojo. Vous laisser une empreinte indélébile dans la pratique et la compréhension des arts martiaux et je sais que d’autres reprendront le flambeau et sauront assurer la continuité. J’adresse mes sincères condoléances à la famille dans cette épreuve. Sincèrement

LIONEL

MERCI SENSEI POUR TOUT VOS ENSEIGNEMENTS QUI VONT ME SERVIR TOUS LES JOURS.

Bruce

Malgré tout les clubs de karaté et autres arts martiaux où j’ai pratiqué, je n’ai jamais rencontré un maître de votre envergure. Grâce à vous j’ai aimé et compris en partie ce qu’est le karaté Vous resterez mon premier et dernier maître !! Respect total
Toute ma compassion à la famille et aux proches

Jean-Bernard

Adieu Maître, merci pour tout ce que vous m’avez apporté, votre enseignement a construit l’homme que je suis et je vous en serai éternellement reconnaissant…

Birgit & Heinz Reimers

Wir, Birgit und ich haben Gilbert vor einigen Jahren kennen- und schätzen gelernt. Auch privat haben wir einiges machen können auf den Seminaren oder im Dojo in Thionville. Wir haben einen Mann kennengelernt der eine klare Meinung zum Karate und zu vielen Menschen hatte. Dies hat uns mit Gilbert verbunden. Fast wäre es nochmals vor wenigen Jahren zu einem Schüleraustausch zwischen unserem Dojo und seinem gekommen. Leider hat dies dann doch nicht mehr geklappt. Wir erinnern uns an Gilbert, das er ein großer und feinfühlige Mensch war, von dem wir vieles lernen konnten. In tiefer Trauer senden wir Grüße an die Familie und an seine Schüler. Birgit und Heinz Reimers

Bruno

La vie a une fin comme une lumière de bougie s’éteint, mais dans le cœur les souvenirs sont à jamais ancrés.

Alain

Dans ses enchaînements de Taï Chi, Gilbert Gruss irradiait quelque chose d’ineffable : un équilibre miraculeux entre la solidité du roc et la fluidité de l’eau, la vérité et l’élégance, la puissance et la sérénité. On avait l’impression qu’il se déplaçait dans une sorte d’état de grâce, en phase avec l’éternité qu’il a peut-être rejointe maintenant.
Pour avoir croisé le chemin et le regard d’un tel homme – d’un tel maître – ma reconnaissance et ma gratitude sont immenses.

Valentin

Cela fait à peine 3 jours que vous en êtes allés, et déjà vous nous manquez. J’ai passé 5 magnifiques années dans votre école, et je compte bien continuer le plus longtemps possible. Toutes mes condoléances à la famille… Adieu Senseï, nous ne vous oublierons jamais. Reposez en paix…

MIKE

Je n’ai jamais eu l’occasion de vous rencontrer SENSEÏ mais je tenais à vous dire que je vous avais rendu hommage ce soir dans mon DOJO à PARIS lors du salut de mon cours de karaté.

La karaté est une grande famille et aujourd’hui on a perdu un SENSEÏ irremplaçable. Je pense que tout les karatékas doivent un peu à cette homme qui a tellement apporté à notre discipline ne l’oublions pas.

Merci pour tout au revoir SENSEÏ.

Virginie

Adieu Senseï. Vous resterez à tout jamais gravé dans mon esprit et dans mon cœur. Merci pour toutes ces années passées ensemble. Je ne vous oublierai jamais ! Merci pour tout. Reposez en paix Maître.

Aurélie

Adieu Maître GRUSS, nous ne vous oublierons jamais. Merci pour tout !!!
Nos pensées vont à votre famille et Claudine.
Reposez en paix.

David, Aurélie, Jules et Gabin.

Bernard BIGNAMI

M. GRUSS m’a donné le gout de faire du tai chi. Je l’en remercie à jamais.
Sincères condoléances à sa famille

Daniel et Béatrice

Même s’il a quitté cette terre, Maître Gruss restera vivant dans nos cœurs et nos esprits, à travers nous il vit encore.
Nos sincères condoléances à sa famille.

Isabelle

j’aimais votre voix calme et tranquille et cette manière bien à vous de frapper dans les mains pour nous dire d’y aller! Oui, vous me manquez déjà mais je sais aussi que jamais vous ne me quitterez vraiment!

Tanja

C’est en 1993 que j’avais commencé la karaté avec Maître Gruss ensuite la self et le Tai Chi. Je garderai un souvenir d’un homme hors pair d’un enseignement de premier rang et d’une éducation pour la vie. Mes sincères condoléances à sa famille et à Claudine. Je n’avais plus l’occasion de revoir le maître ce qui me rend triste mais le souvenir de lui restera à jamais graver dans ma mémoire.

YOANN

Maître j’aurais voulu faire un dernier cours avant d’aller en Chine, un dernier cours avec vous, tous ces souvenirs d’entrainement intense, j’arrivais toujours 1h en avance pour m’entraîner seul et réviser mes kata. Une époque magique à vos cotés.

Didier

Je viens d’apprendre le décès de Gilbert. J’en suis tout retourné. Adieu mon maître, nous nous reverrons bientôt.
Toutes mes condoléances à sa famille.

Georges Zsiga

Amitié, admiration et tristesse. le tout étroitement mélé.

Biasion Marc

De retour de l’étranger c’est avec une énorme tristesse que j’apprends le décès de mon maître. il a beaucoup compté pour moi dans mon jeune âge. Merci pour tout ce que vous avez fait pour moi maître.

Laissez un message