Loading...
Blog
  • Page Principale
26
02
2015

Ne Pas Oublier

1 – On est toujours surpris par la puissance et la vitesse de l’attaque

2 – Même lorsque les choses paraissent faciles à l’entraînement (absence de stress), dans la réalité  les choses se compliquent singulièrement.

3 – L’agresseur est en général plus fort physiquement que vous. C’est du moins ce qu’il pense sinon il ne vous agresserait pas

4 – En cas de saisie, pensez, si c’est possible, à frapper les zones sensibles avant de chercher à vous dégager. Il est souvent difficile de faire lâcher prise surtout lorsque la saisie est bien verrouillée. Un coup bien placé, par la douleur ou l’effet de surprise,  provoquera un léger relâchement qui facilitera votre dégagement.

5 – Ne provoquez pas votre agresseur, cherchez plutôt à l’amadouer.

6 – La course à pied est une des meilleures selfs défenses car même le plus costaud des voyous aura du mal à rattraper un champion du 100 m. Tous les voleurs à la tire savent cela.

7 – Et surtout : « Le sage ne se trouve jamais sur le lieu d’un combat »….. !

auteur : Gilbert Gruss

Gilbert GRUSS 9ème Dan Karaté Do et Goshin Kenpo

Commentaire
1
Gauthier C.

Cette synthèse est à relire, relire et encore relire. Nous avons tous des moments d’absence dans nos actions, attitudes etc.. Elles nous mènent à l’erreur, à la faute. Notre pire ennemi est bien souvent en nous même !

Laissez un message