Loading...
Blog
  • Page Principale
23
02
2015

Self Défense et Sport de Combat

En langue japonaise la self défense ou auto défense se traduit par Goshin (défense du corps). A l’origine le karaté n’était qu’une technique d’auto défense à mains nues ce qui est confirmé par le titre du premier livre de FUNAKOSHI Gishin : Goshin Karaté Jutsu (technique de la main de Chine pour l’auto défense). La première version de son ouvrage, celle qui n’a jamais paru, s’appelait  RYUKYU KEN-PO KARATE pour rappeler que c’était une méthode de boxe (Ken-po) originaire de Chine (Karate ou Tode)  que l’on pratiquait à Okinawa (Ryukyu) .

Aussi Gilbert GRUSS a appelé la self défense à base de technique de karaté : Karaté Goshin Kenpo (Méthode de Boxe pour la self défense à mains nues ou originaire de Chine) ceci pour préserver l’idée du fondateur du Karaté qui le définissait comme une méthode de boxe destinée à l’auto défense à mains nues.

A cette époque la compétition sportive n’existait pas et il ne serait venu à aucun des  »maîtres » du Tode (main de Chine) d’organiser des combats réglementés, il était hors de question de se confronter dans des assauts sportifs où les coups ne seraient pas portés. Ils n’auraient pu imaginer un affrontement où les techniques seraient retenues. Le Tode était un art martial destiné à éduquer le corps et l’esprit afin de transformé chaque pratiquant en combattant redoutable, capable de défendre sa vie et celle de ses proches.

Ce qui a fait dire à FUNAKOSHI : « Je suis convaincu qu’il n’existe pas d’art secret plus pertinent lorsqu’il est question d’autodéfense, en particulier pour les femmes et les enfants, ni plus efficace pour préserver la santé. »

Le lendemain de sa mort et contre sa volonté certains de ses élèves organisèrent les premiers championnats du Japon.

Alors comment faire la part des choses entre le Karaté sportif et l’art martial. Un simple adage résume beaucoup mieux qu’une longue explication la différence fondamentale entre les deux:

 

« Les sportifs s’affrontent pour gagner,

Les arts martiaux enseignent comment se préserver.  »

auteur : Gilbert Gruss

Gilbert GRUSS 9ème Dan Karaté Do et Goshin Kenpo

Commentaire
1
Michel R.

Bonjour,

J’apprécie beaucoup vos propos et déplore également ce qu’est devenu le « karaté do » par le coté uniquement sportif et spéculatif.

J’ai commencé à pratiquer en 1965 !! Et c’est vrai que les temps ont changé, j’enseigne depuis 1970 et je m’efforce d’être pragmatique et de rester dans la voie du Budo tel que me l’ont transmis les anciens.

Cordialement,

Laissez un message